ENTRE EL CRANC I L’ESCORPÍ (ENTRE LE CRABE ET LE SCORPION)

Texte et musique : Miquel Pujadó

Entre le crabe et le scorpion
il y a un lion et une balance
et, au milieu, le frisson
virginal qui me fait frémir,
entre le crabe et le scorpion.
Entre le scorpion et le crabe
si je recule mon compte est bon
et si j’avance les piqûres
m’empoisonneront le sang
entre le scorpion et le crabe.

Je connais trois paires de cornes,
le bélier, la chèvre, le taureau,
qui me poursuivent les entrailles
alors que je cours par la gorge.
Je me délivre et le soleil laboure
mon halétement avec sa charrue d’or
lorsque les flèches du centaure
veulent se nourrir avec mon coeur.

Entre le crabe…

Deux jumeaux, à mes côtés,
me tirent par les bras
et me déchirent sans rien oublier
muscle, os, poutres et murs.
En fuyant, je plonge
aux abysses les plus profonds
pour y trouver une noire bienvenue
dans les gueules des requins.

Entre le crabe…

D’un coup de griffe, un roi me lance
dans la direction du cri, et je tombe les bras en croix
sur le plat d’une balance
qui ne m’offre pas un bon poids.
Et, entouré de la nudité
des pinces et du dard,
je purifie mon silence
et je me constelle dans mon coin.

Entre le crabe et le scorpion…